Méfaits et réprobation de l'usure

Publié le par connaitre islam

Le système financier actuel repose sur la création monétaire. L'argent est créé par les banques sous forme de dette. Cet argent est prêté et doit être remboursé à la banque, mais grossi d'un intérêt.

Ce système tue l'esprit de l'initiative. En effet, pourquoi courir le risque d'être partenaire d'un entrepreneur alors que l'on peut gagner de l'argent – à un taux fixé à l'avance - quelque soit le résultat de l'activité. Que l'entrepreneur gagne ou perde, la banque gagne toujours le même montant.

Ce système est donc injuste car cet entrepreneur a démarré une activité et a essuyé des pertes et en plus il doit rembourser le principal du prêt plus les intérêts.

Ce système est mensonger car l'argent créé n'existe pas réellement : il n'a pas de contrepartie. En effet, l'argent devrait être un outil pour échanger les marchandises ou services. Par essence, il n'est pas une marchandise.

Ce système est la cause de plusieurs crises. Citons le cas de l'Islande qui a vécu 20 crises financières depuis 1875 avec six crises graves qui se produisent environ tous les 15 ans. Frosti Sigurjonsson - homme d’affaires et économiste - précise que ces passages de crise surviennent à des moments bien déterminés : « Le problème survient à chaque fois à partir d’une bulle de crédit pendant un cycle économique fort. » Le Premier ministre islandais a commandé un rapport pour réformer le système actuel. Frosti Sigurjonsson préconise une réforme intitulée « A better monetary system for Iceland » (Un meilleur système monétaire pour l’Islande). Il recommande au gouvernement d’interdire aux banques commerciales de créer de la monnaie. Une tâche qui serait, si la proposition est adoptée, désormais confiée à la banque centrale à travers le pouvoir décisionnel du parlement.

Pour ma part, je considère que cette solution n'est pas radicale car il s'agit d'une création monétaire aussi. On a uniquement changé d'acteur. Il faut prévoir une solution plus efficace : qui résout le problème à son origine.

L'humanité fut informée si elle voulait écouter !

Aussi bien dans la bible que dans le coran, on retrouve dans plusieurs passages cette interdiction de l'usure et l'incitation à aider autrui.

Interdiction de l'usure dans la bible

Interdiction de l'usure dans le coran

La sounnah prophétique a détaillé le sujet de l'usure

 

Pour conclure :

Allah nous a bien montré comment on doit se comporter dans nos échanges commerciaux, comment gérer le prêt et d'une manière plus générale ce qui est autorisé et ce qui est interdit dans le domaine économique et financier. Il nous a alerté d'une guerre déclarée si on ne respecte pas ces principes divins. Entre nous, toutes les crises économiques et financières ne sont-elles pas un aspect de cette guerre déclarée par Le Tout Puissant ? Quand l'être humain reviendra-t-il à la raison ? Quand laissera-t-il sa cupidité de côté pour une vie équitable où nous tous sommes heureux ?

 

Sources :

michaeljournal

Islande : Vers la révolution du système monétaire

saintebible.com

الأزمة المصرفية المالية في الغرب

coran traduit

dernier sermon du prophète

L'interdiction du Riba

Authentique de Mouslim

Publié dans economie

Commenter cet article