Appel à la fraternité

Publié le par connaitre islam

 

 

Avant la venue du prophète Mohammed (saws), l'humanité vivait dans les ténèbres. Les gens s'entretuaient, les forts exploitaient les faibles, des personnes nées libres ont été réduites à l'esclavage... Dieu, dans son immense miséricorde, a envoyé son messager pour sortir les humains de cette situation où régnait l'injustice et la terreur vers la paix et la lumière. Dieu nous dit d'ailleurs : [164] Dieu a été d’une extrême bonté envers les croyants en choisissant parmi eux un prophète pour leur réciter les versets divins, les purifier de leurs péchés et leur enseigner le Livre et la sagesse, bien qu’ils fussent autrefois dans un égarement manifeste. 3. Sourate de la Famille d’Imran (Âl-‘Imrân)

Dans un autre verset, Dieu nous exhorte à bien agir : [77] Ô vous qui croyez ! Inclinez-vous ! Prosternez-vous ! Adorez votre Seigneur et faites le bien, dans l’espoir d’assurer votre salut ! [78] Luttez comme il se doit pour la Cause de Dieu ! C’est Lui qui vous a élus, sans vous imposer aucune gêne dans votre religion, qui est la religion de votre père Abraham, lequel vous a lui-même déjà nommés «les musulmans», nom que vous portez encore dans ce Coran, afin que le Prophète soit témoin contre vous, et que vous soyez vous-mêmes témoins contre les hommes. Accomplissez donc la salât ! Acquittez-vous de la zakât et attachez-vous fortement au Seigneur ! C’est Lui votre Protecteur ! Quel excellent Seigneur et quel excellent Soutien ! 22. Sourate du Pèlerinage (Al- Hajj)

Dans d'autres versets de la famille d'Imran, nous lisons ceci : [102] Ô croyants ! Craignez Dieu comme Il mérite d’être craint et veillez à ne mourir qu’en musulmans ! [103] Attachez-vous tous fermement au pacte de Dieu, et ne vous divisez pas. Rappelez-vous les bienfaits que Dieu vous a accordés lorsque, d’ennemis que vous étiez, Il a rétabli l’union entre vos cœurs et a fait de vous des frères, par un effet de Sa grâce ; de même que vous étiez sur le bord d’un gouffre infernal et Il vous en a sauvés. C’est ainsi que Dieu vous expose clairement Ses signes afin que vous trouviez le droit chemin.

 

Dieu nous appelle donc à le craindre, à lui obéir, à faire du bien, à rester unis et à ne pas se diviser. Juste avant les versets ci-dessus, Dieu dit : [100] Ô les croyants! Si vous obéissez à un groupe de ceux auxquels on a donné le Livre, il vous rendra mécréants après que vous ayez eu la foi.

Abu 'imiar Al-'Askari nous a cité que 'Ikrima avait dit: " Il y avait entre deux clans, les Aws et les khazraj, des batailles durant l'anté-islam, mais à l'époque islamique, ils se sont reconciliés et Dieu assembla leurs coeurs." Une fois, un juif, qui était assis au milieu d'une assemblée où il y avait quelques-uns de Aws et de khazraj, récita de la poésie dite par l'un des deux clans au sujet de ces batailles-là. Touché par cela, l'autre dit: " Notre poète a dit telle chose en tel jour:." Les autres dirent: " Et notre poète dit aussi tel et tel en tel jour." Puis ils se dirent: " Allons! Recommençons la guerre d'autrefois." Ceux-ci appelèrent leurs gens, et ceux-là appelèrent les leurs et ils se rassemblèrent, prirent les armes et se mirent en rangs pour se combattre. A ce moment-là , Dieu fit descendre ce verset, et le Prophète arriva, se mit entre les deux rangs et le leur récita à haute voix. En écoutant sa voix, ils prêtèrent l'oreille et observèrent le silence. Quand il a fini de le lire, ils rejetèrent les armes et s'embrassèrent en pleurant.

 

Dieu nous a créés d'un même homme et d'une même femme pour qu'on s'aime et qu'on s'aide mutuellement. En somme nous sommes tous frères et soeurs. : [1] Ô hommes ! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être et qui, ayant tiré de celui-ci son épouse , fit naître de ce couple tant d’êtres humains, hommes et femmes ! Craignez Dieu au nom duquel vous vous demandez mutuellement assistance ! Respectez les liens du sang. En vérité, Dieu vous observe en permanence. 4. Sourate des Femmes (An-Nisâ’)

[13] Ô hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous vous avons répartis en peuples et en tribus, pour que vous fassiez connaissance entre vous. En vérité, le plus méritant d’entre vous auprès de Dieu est le plus pieux. Dieu est Omniscient et bien Informé. 49. Sourate des Appartements (Al-Hujurât)

 

Le messager de Dieu nous explique que celui qui n'aime pas son frère n'aura pas la foi et n'entrera pas au paradis :

Selon Anas (RA), le Messager de Dieu (saws) a dit : « Aucun de vous n’est vraiment croyant tant qu’il n’aime pas pour son frère ce qu’il aime pour lui-même ». (URA)

Selon Abou Hourayra (das), le Messager de Dieu (bsdl) a dit: «Vous n'entrerez au Paradis que lorsque vous aurez cru et vous ne croirez que lorsque vous vous aimerez les uns les autres. Voulez-vous que je vous indique une chose capable de vous faire aimer les uns les autres? Saluez-vous entre vous». (Rapporté par Attirmidhi)

 

Il nous a mis en garde contre le diable qui ne ménage pas ses efforts afin de semer la discorde entre les croyants :

Jàber (das) rapporte: «J'ai entendu dire le Messager de Dieu (bsdl): «Le Diable a désormais désespéré de voir les orants l'adorer dans la presqu'île arabique. Mais il garde quand même l'espoir de semer parmi eux la haine et la discorde». (Rapporté par Moslem)

 

Le messager de Dieu nous a montré que c'est un grand péché de tourner le dos à son frère. Dieu n'absout pas les péchés de ceux qui ressentent de l'animosité envers leurs frères :

Selon Abou Ayùb (das), le Messager de Dieu (bsdl) a dit: Il n'est pas permis à un Musulman de fuir son frère plus de trois nuits consécutives: ainsi ils se rencontrent et chacun d'eux tourne la tête de côté. Le meilleur des deux est celui qui salue le premier». (ura)

Selon Abou Hourayra (das), le Messager de Dieu (bsdl) a dit: «Les œuvres sont exposées tous les lundis et tous les jeudis. Dieu absout alors tout homme qui n'associe rien à Dieu sauf quelqu'un ayant une animosité contre son frère. Dieu dit dans ce cas: «Reportez l'absolution de ceux-là jusqu'à ce qu'ils se réconcilient». (Rapporté par Moslem)

 

Le messager de Dieu nous incite à avoir les bonnes qualités, le bon comportement avec nos frères :

Selon ‘Omar (RA), le Messager de Dieu (saws) a dit : « Le Musulman est le frère du Musulman. Il ne lui fait pas d’injustice et ne le trahit point. Celui qui aide son frère à satisfaire ses besoins, Dieu l’aide à satisfaire les siens. Celui qui dissipe une situation affligeante à un Musulman, Dieu lui en dissipe une le jour de la résurrection. Celui qui couvre les défauts d’un Musulman, Dieu lui recouvre les siens le jour de la résurrection » (URA)

Nous constatons dans le hadith précédent qu'il est recommandé de ne pas divulguer les défauts de son frère. Certaines personnes, en faisant exprès ou non, n'hésitent pas à dévoiler les défauts des autres sans réfléchir aux conséquences ni au mal que cela peut produire. Comme tu aimes qu'on ne dévoile pas tes secrets, comportes toi de la même manière.

 

Dans un autre hadith, le prophète nous montre la gravité de traiter les autres de mécréants :

Abou Dharr (das) rapporte qu'il a entendu le Messager de Dieu (bsdl) dire: «Celui qui traite un autre de mécréant ou d'ennemi de Dieu alors qu'il ne l'est pas, c'est contre lui que retourne sa propre accusation». (ura)

 

Le messager de Dieu a multiplié les appels afin que les croyants évitent tout ce qui peut semer la discorde et la haine entre eux :

Selon Abou Hourayra (RA), le Messager de Dieu (saws) a dit : « Ne soyez pas envieux les uns des autres. Ne truquez point les enchères. Ne vous détestez pas et ne vous tournez pas le dos les uns aux autres. Ne faites pas de surenchère et soyez – ô esclaves de Dieu ! frères. Le Musulman est le frère du Musulman Il ne le fait pas d’injustice, ne le méprise pas et ne lui refuse pas son secours ; la piété est ici (en désignant sa poitrine trois fois de suite). Il suffit à quelqu’un, pour être mauvais, de mépriser son frère Musulman. Tout Musulman est sacré pour tout autre Musulman : son sang, ses biens et son honneur ». (URA)

Dans ce hadith, le prophète nous explique que la piété est dans le coeur. Seul Dieu sait ce que renferment les coeurs. Par conséquent, il ne nous est pas permis de prétendre qu'on est mieux qu'un tel. Il n'y a que Dieu qui sait qui sont les meilleurs : [62] En vérité, les bien-aimés de Dieu seront à l'abri de toute crainte, et ils ne seront point affligés, [63] Ceux qui croient et qui craignent Dieu. 10. Sourate de Jonas (Yûnus)

 

Les premiers croyants se sont conformés aux préceptes de l'islam et ainsi, ils ont formé la meilleure des communautés. Abou Hourayra (RA) a dit : le Messager de Dieu (saws) a dit : « le meilleur des siècles est le mien puis celui qui le suit puis celui qui le suit… » : rapporté par Al Boukhari et par l’imam Ahmad. Les premiers croyants étaient pieux et cherchaient à corriger leurs erreurs. Ils demandaient conseil pour s'améliorer. Les craignaient que leurs oeuvres ne soient pas acceptées. Ils étaient unis et ont formé la meilleure des communautés : [110] Vous êtes la meilleure communauté qui ait jamais été donnée comme exemple aux hommes. En effet, vous recommandez le Bien, vous interdisez le Mal et vous croyez en Dieu. 3. Sourate de la Famille d’Imran (Âl-‘Imrân)

Malheureusement, les générations qui ont suivi se sont éloignées, se sont dispersées et divisées. Par conséquent, elles se sont affaiblies. Ainsi la nation musulmane qui était sous les ordres d'un seul calife de frontières de l'Inde à l'Espagne s'est divisée en plusieurs états qui se font concurrence et qui se sont affaiblis mutuellement.

Grâce à la miséricorde de Dieu, la nation commence à se réveiller mais nous avons encore beaucoup de séquelles de ces siècles d'éloignement du droit chemin. Ici, je voudrais insister sur les divisions internes.

Cette communauté théoriquement unie car elle adore Dieu unique, elle se dirige vers la kaâba pour les prières, elle jeûne le mois de ramadan et effectue le pèlerinage à la maison sacrée. Tout est fait pour nous unifier. Mais, malgré cela, nous trouvons le moyen de nous diviser.

Le prophète Abraham nous a nommé musulmans. Aujourd'hui, plusieurs groupes se nomment salafis, soufis ou autres. Je pense que ces nouvelles appellations ont une explication. Par exemple : le mot salafi vient de celui qui suit les salafs c-a-d ceux qui sont venus avant et qui étaient sur le droit chemin tels que les compagnons du prophète. Le mot soufi vient de safa' (c-a-d clarté) ou souf (la laine : il s'agissait de personnes qui, en signe d'abandon des délices de ce monde, s'habillaient en laine. C'est une invention dans la religion car le prophète s'est habillé parfois en laine et parfois en coton). Globalement, les nouvelles appellations ont contribué à la division. Revenons au nom que nous a choisi Dieu et puis ses prophètes.

 

En plus de l'amour qui doit nous réunir, il faudra acquérir des qualités nécessaires pour bâtir une communauté digne de ce nom. Parmi les qualités essentielles, la modestie est incontournable. Nous avons cité plus haut que la piété est dans les coeurs et que Dieu seul connait qui sont les vrais pieux. Pour la modestie, lisons ces hadiths :

Selon 'Yàd Ibn Himàr (das), le Messager de Dieu (bsdl) a dit: «Dieu m'a inspiré ce commandement: «Soyez modestes jusqu'à ce que nul ne se vante de sa supériorité sur son prochain et que nul n'agresse son prochain». (Rapporté parMoslem)

Selon Abou Hourayra (das), le Messager de Dieu (bsdl) a dit: «Jamais aumône n'a rien diminué d'une richesse. Quand l'homme pardonne, Dieu ne lui ajoute à cause de cela que considération et puissance. Chaque fois que quelqu'un se montre modeste par amour pour Dieu, Dieu ne fait que l'élever davantage». (Rapporté par Moslem)

Dieu nous a comblés de ses bienfaits. Certains ont la beauté ou la force, d'autres ont eu l'argent, les enfants ou la science. Soyons reconnaissants nevers notre Seigneur afin qu'il nous ajoute de ses bienfaits : [7] Votre Seigneur ne vous a-t-Il pas prévenus, en disant : “J’augmenterai Ma grâce, si vous êtes reconnaissants ; mais Mon châtiment sera impitoyable, si vous êtes infidèles”?» 14. Sourate d’Abraham (Ibrâhîm). Nous oublions, certes vite, que si nous avons appris quelque chose c'est grâce à Dieu. Si nous avons pu être sur le droit chemin c'est bien grâce à Sa guidée. Ne nous récitons pas tous les jours : Guide-nous dans la Voie droite ; Al-Fâtiha (Al-Fâtiha)

 

C'est vrai que nous devons ordonner le bien et interdire le mal. Mais, ordonnons le bien avec la bonne manière, sans haine ni mépris. [125] Appelle à la Voie de ton Seigneur avec sagesse et par de persuasives exhortations. Sois modéré dans ta discussion avec eux. Du reste, c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’écarte de Sa Voie, comme Il connaît le mieux ceux qui sont bien guidés. 16. Sourate des Abeilles (An-Nahl). Un jour, un prêcheur a donné des conseils d'une manière violente à un dirigeant. Et ce dernier lui dit : Dieu a envoyé Moïse qui est mieux que toi à Pharaon qui est pire que moi en lui disant : parlez-lui gentiment. Peut-être se rappellera-t-il. Et le prêcheur a eu honte.

 

Un autre point qui est important aussi. Laissons à chacun sa spécialité! Nous avons des savants qui connaissent bien le coran, le hadith, la jurisprudence... respectons leur science! Ce qui étonnant, c'est lorsqu'une personne pose une question, tout le monde devient savant et répond sans rien connaître. Il y en a qui ne connaissent même pas les rudiments de la langue arabe et critiquent les savants ou les traitent d'égarés!! a-t-on réfléchi à ce qui nous attend le jour du jugement dernier? Que chacun prenne la place qu'il mérite et ainsi nous éviterons beaucoup d'erreurs qui seront peut-être impardonnables!

[36] Et ne poursuis pas ce dont tu n'as aucune connaissance. L'ouïe, la vue et le coeur: sur tout cela, en vérité, on sera interrogé. 17. Sourate du Voyage nocturne (Al-Isrâ’)

Selon Abou Hourayra (das), le Prophète (bsdl) a dit: «Celui qui croit en Dieu et au jour dernier, qu'il dise une bonne chose ou se taise». (ura)

Abou Hourayra (das) rapporte qu'il a entendu le Prophète (bsdl) dire : «L'homme prononce certainement un mot sans bien y réfléchir et ce mot le fait glisser dans le Feu plus loin que la distance qui sépare l'Orient de l'Occident». (ura)

Selon lui encore, le Prophète (bsdl) a dit: «L'homme dit sûrement une parole digne de la satisfaction de Dieu sans lui prêter la moindre attention et voilà que Dieu l'élève à cause d'elle de plusieurs degrés. Et l'homme dit sûrement une parole provoquant la colère de Dieu sans lui prêter la moindre attention et voilà qu'elle le fait plonger dans l'Enfer». (Rapporté par Al Boukhàri)

Selon Bilâl Ibn Al Hàreth (das), le Messager de Dieu (bsdl) a dit: «L'homme prononce certainement une parole digne de la pleine satisfaction de Dieu sans penser qu'elle atteindrait une telle importance. Dieu lui écrit pourtant à cause d'elle Sa pleine satisfaction jusqu'au jour où il Le rencontrera. L'homme prononce certainement une parole provoquant la colère de Dieu sans penser qu'elle atteindrait une telle importance. Dieu lui écrit pourtant à cause d'elle Sa colère jusqu'au jour où il Le rencontrera». (Rapporté par Màlek et Attirmdhi)

Soufyàn Ibn "Abdullàh (das) rapporte: «J'ai dit: «O Messager de Dieu ! Parle-moi d'une chose me mettant à l'abri de l'erreur». Il me dit: «Dis: «Mon Seigneur est Dieu», et prends la ligne droite». Je dis: «O Messager de Dieu! Quelle est la chose que tu crains le plus pour moi?» Il saisit sa propre langue et me dit : «Celle-ci». (Rapporté par Attirmdihi)

 

Ce sont mes impressions que je voulais partager avec vous. Si j'ai dit vrai c'est grâce à Dieu et si je me suis trompé, corrigez moi et que Dieu nous pardonne. J'ai écrit ceci dans le but de conseil qui est notre devoir à tous. Dieu le Tout puissant dit :

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آَمَنُوا اتَّقُوا اللَّهَ حَقَّ تُقَاتِهِ وَلَا تَمُوتُنَّ إِلَّا وَأَنْتُمْ مُسْلِمُونَ (١٠٢) وَاعْتَصِمُوا بِحَبْلِ اللَّهِ جَمِيعًا وَلَا تَفَرَّقُوا وَاذْكُرُوا نِعْمَةَ اللَّهِ عَلَيْكُمْ إِذْ كُنْتُمْ أَعْدَاءً فَأَلَّفَ بَيْنَ قُلُوبِكُمْ فَأَصْبَحْتُمْ بِنِعْمَتِهِ إِخْوَانًا وَكُنْتُمْ عَلَى شَفَا حُفْرَةٍ مِنَ النَّارِ فَأَنْقَذَكُمْ مِنْهَا كَذَلِكَ يُبَيِّنُ اللَّهُ لَكُمْ آَيَاتِهِ لَعَلَّكُمْ تَهْتَدُونَ (١٠٣) وَلْتَكُنْ مِنْكُمْ أُمَّةٌ يَدْعُونَ إِلَى الْخَيْرِ وَيَأْمُرُونَ بِالْمَعْرُوفِ وَيَنْهَوْنَ عَنِ الْمُنْكَرِ وَأُولَئِكَ هُمُ الْمُفْلِحُونَ (١٠٤) وَلَا تَكُونُوا كَالَّذِينَ تَفَرَّقُوا وَاخْتَلَفُوا مِنْ بَعْدِ مَا جَاءَهُمُ الْبَيِّنَاتُ وَأُولَئِكَ لَهُمْ عَذَابٌ عَظِيمٌ (١٠٥) يَوْمَ تَبْيَضُّ وُجُوهٌ وَتَسْوَدُّ وُجُوهٌ فَأَمَّا الَّذِينَ اسْوَدَّتْ وُجُوهُهُمْ أَكَفَرْتُمْ بَعْدَ إِيمَانِكُمْ فَذُوقُوا الْعَذَابَ بِمَا كُنْتُمْ تَكْفُرُونَ (١٠٦) وَأَمَّا الَّذِينَ ابْيَضَّتْ وُجُوهُهُمْ فَفِي رَحْمَةِ اللَّهِ هُمْ فِيهَا خَالِدُونَ (١٠٧) تِلْكَ آَيَاتُ اللَّهِ نَتْلُوهَا عَلَيْكَ بِالْحَقِّ وَمَا اللَّهُ يُرِيدُ ظُلْمًا لِلْعَالَمِينَ (١٠٨) وَلِلَّهِ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَمَا فِي الْأَرْضِ وَإِلَى اللَّهِ تُرْجَعُ الْأُمُورُ (١٠٩) كُنْتُمْ خَيْرَ أُمَّةٍ أُخْرِجَتْ لِلنَّاسِ تَأْمُرُونَ بِالْمَعْرُوفِ وَتَنْهَوْنَ عَنِ الْمُنْكَرِ وَتُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ وَلَوْ آَمَنَ أَهْلُ الْكِتَابِ لَكَانَ خَيْرًا لَهُمْ مِنْهُمُ الْمُؤْمِنُونَ وَأَكْثَرُهُمُ الْفَاسِقُونَ (١١٠) سورة آل عمران

[104] Puissiez-vous former une communauté qui prêche le bien, ordonne ce qui est convenable et interdise ce qui est répréhensible. Ce sont ceux qui agissent ainsi qui seront les bienheureux ! [105] Ne suivez pas l’exemple de ceux qui, après avoir reçu les preuves, se sont divisés et se sont opposés les uns aux autres. À ceux-là est réservé un châtiment exemplaire. [106] Un jour viendra où certains visages seront tout illuminés de bonheur, tandis que d’autres seront tout assombris d’horreur. Ce jour-là, il sera dit à ces derniers : «N’est-ce pas vous qui, après avoir cru, avez rejeté la foi? Goûtez donc ces tourments pour prix de vos reniements !» [107] Quant à ceux qui ont un visage rayonnant de bonheur, ceux-là seront pour l’éternité reçus en la grâce du Seigneur. [108] Tels sont les signes de Dieu que Nous t’exposons en toute vérité, car Dieu n’a nullement l’intention de faire injustice aux hommes. [109] C’est à Dieu qu’appartient tout ce qui est dans les Cieux et sur la Terre et c’est à Lui que tout fera retour. [110] Vous êtes la meilleure communauté qui ait jamais été donnée comme exemple aux hommes. En effet, vous recommandez le Bien, vous interdisez le Mal et vous croyez en Dieu. Si les gens des Écritures voulaient croire, cela ne tournerait qu’à leur avantage. Mais il y a parmi eux si peu de croyants, alors que la plupart d’entre eux sont des pervers. 3. Sourate de la Famille d’Imran (Âl-‘Imrân)

 

Le messager de Dieu a dit dans le pèlerinage de l'adieu: « Il est obligatoire à ceux qui sont présents de répandre l’information à ceux qui sont absents. Ne devenez pas infidèles après moi, en frappant les cous les uns des autres » Rapporté par El Boukhari.

 

Publié dans éducation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article