Avec quelques versets de sourate Younous

Publié le par connaitre islam

 

 

La révélation du coran s'est déroulée en deux phases : à la Mecque puis à Médine. Le coran mecquois est caractérisé par les longs passages qui ont attrait à la foi. En effet, le prophète fut envoyé à des personnes polythéistes qui ne croyaient pas au jour du jugement dernier. Ils avaient une croyance erronée qu'il fallait donc corriger. À côté d'eux, il y avait les croyants qui avaient besoin de raffermir leur foi, de s'armer de patience face à l'arrogance des responsables qoraïchites qui essayaient de les sortir de l'islam.

 

Dans cet article, nous lirons quelques versets de sourate Younous (Jonas le prophète). Nous commencerons à partir du verset 13 qui nous rappelle que Dieu le Tout Puissant a fait périr d'autres peuples qui n'ont pas voulu suivre le message divin :

[13] Nous avons déjà fait périr des générations avant vous, lorsqu’elles se montrèrent injustes, malgré les preuves évidentes que leur avaient apportées leurs prophètes, car ces peuples n’étaient pas disposés à croire. Et c’est ainsi que Nous rétribuons les peuples criminels.

Puis vient notre responsabilité pour voir comment nous allons réagir au même message : [14] Puis Nous avons fait de vous leurs successeurs sur la Terre pour voir comment vous vous y comporteriez à votre tour.
Le coran nous montre ensuite l'attitude des mécréants lorsqu'ils entendent les versets de Dieu : [15] Lorsque Nos versets sont récités, comme preuves évidentes, à ceux qui n’espèrent pas Notre rencontre, ils te disent : «Apporte-nous un autre Coran que celui-ci, ou changes-en la teneur !» Réponds-leur : «Il ne m’appartient pas de le changer de ma propre initiative. Je ne fais que suivre ce qui m’est révélé. En vérité, je crains, si je désobéis à mon Seigneur, le châtiment d’un grand jour !»

Le prophète n'a donc aucun pouvoir de modifier le texte. Il est venu transmettre le message. Ce message qui est une miséricorde : [16] Dis-leur : «Si Dieu l’avait voulu, je ne vous l’aurais pas récité et Il ne vous l’aurait pas fait connaître. Et avant cela, je suis bien demeuré parmi vous toute une vie sans le faire. Ne raisonnez-vous donc point?»
La plus grande des injustices est de mentir sur Dieu et ses paroles, d'inventer des idoles et de les adorer par la suite. De nos jours, plusieurs idoles sont adorées. On peut en citer l'argent, la célébrité, d'autres personnes, ses passions ... Toutes ces idoles ne pourront rien pour sauver leurs adorateurs : [17] Y a-t-il plus injuste que celui qui invente des mensonges sur Dieu ou qui traite Ses versets d’impostures? Mais Dieu ne permettra jamais à ces coupables de réussir. [18] En dehors de Dieu, ils adorent des idoles qui ne peuvent ni les servir ni leur nuire, en disant : «Voilà nos intercesseurs auprès de Dieu !» Dis-leur : «Auriez-vous donc la prétention d’apprendre à Dieu ce qu’Il ne connaîtrait pas dans les Cieux et sur la Terre?» Gloire à Lui ! Il est très au-dessus de ce qu’ils Lui associent !
Puis, le coran revient sur l'origine de l'humanité. Adam connaissait Dieu et l'adorait. Plusieurs générations vinrent et le diable a usé de toutes ses ruses pour faire oublier aux humains leur Créateur et les disperser par la suite : [19] Les hommes ne formaient à l’origine qu’une seule et même communauté. Puis des divisions surgirent entre eux ; et si ton Seigneur n’avait pas pris une décision préalable à ce sujet, Il aurait déjà mis fin à leurs points de divergence.

les responsables qoraïchites voulaient ou plutôt exigeaient des miracles matériels pour reconnaître la véracité du message (ils ont en vus mais n'ont pas voulu suivre le droit chemin à cause de leur arrogance). [20] Ils disent : «Si seulement son Seigneur lui permettait d’accomplir un miracle !» Réponds-leur : «Le mystère relève uniquement de Dieu ! Attendez donc ! Je serai avec vous, parmi ceux qui attendent !» C'est Dieu seul qui décide s'il envoie un miracle ou pas. Son prophète n'a pas ce pouvoir.
Nous continuons avec l'ingratitude de l'être humain : [21] Lorsque Nous faisons goûter aux hommes Notre miséricorde après qu’un malheur les a frappés, ils ne tardent pas à user de perfidie pour dénigrer Nos signes. Dis-leur : «Dieu est plus prompt à déjouer vos intrigues, et Nos anges sont là pour enregistrer toutes vos manigances !» [22] C’est Lui qui dirige vos déplacements sur terre et sur mer. Et quand vous vous trouvez à bord d’un navire qui vogue au gré d’un vent favorable, tous les hommes qui y sont embarqués s’en réjouissent. Mais qu’une tempête survienne, déchaînant contre eux des vagues de toutes parts et les mettant en péril, aussitôt ils se mettent à implorer Dieu avec la plus grande ferveur en disant : «Si Tu nous sauves de ce péril, nous Te vouerons une vive reconnaissance !» [23] Mais dès que Dieu les sauve, ils se remettent à commettre des injustices sur la Terre. Ô hommes, vos injustices ne retomberont que sur vous-mêmes ! Car, après de brèves jouissances en ce monde, c’est vers Nous que se fera votre retour, et Nous vous rappellerons alors tout ce que vous aurez fait !

Dieu nous montre ensuite la réalité de cette vie éphémère. Nous constatons tous que rien ne dure ni jeunesse, ni force ou beauté... : [24] En vérité, la vie de ce monde est comparable à l’eau que Nous faisons descendre du ciel et grâce à laquelle toutes sortes de plantes dont se nourrissent les hommes et les bêtes s’entremêlent sur le sol. Et au moment où la terre revêt ainsi sa plus belle parure et s’embellit, les hommes s’imaginent qu’ils en sont les maîtres incontestés. C’est alors que Notre arrêt la frappe de nuit ou de jour, et les récoltes se trouvent anéanties, comme si cette végétation n’était pas florissante la veille. C’est ainsi que Nous exposons Nos signes pour ceux qui savent réfléchir.

Le plus important arrive après la mort. C'est ici qu'il y a la vraie demeure éternelle : [25] Dieu appelle les hommes à la Demeure de la paix et guide qui Il veut vers la Voie du salut.
Dans cette demeure, les humains et les djinns seront divisés en deux catégories :

  • celle qui ira au paradis et profitera de la miséricorde divine

  • et celle qui ira en enfer et goutera au châtiment éternel. Les polythéistes ne trouveront aucun secours chez leurs fausses idoles. Tous les mensonges tomberont.

[26] À ceux qui auront fait le bien sera réservée la plus belle récompense et davantage encore, et leurs visages ne seront assombris ni par la tristesse ni par la vilenie. Voilà ceux qui seront les hôtes du Paradis où leur séjour sera éternel. [27] Mais à ceux qui auront mal agi sera réservée une rétribution égale au mal qu’ils auront commis. Couverts de honte et n’ayant aucun protecteur contre Dieu, ils auront le visage comme enveloppé par d’épaisses couches d’un noir foncé. Voilà ceux qui seront les hôtes de l’Enfer où leur séjour sera éternel. [28] Le Jour où Nous rassemblerons tous les hommes, Nous dirons aux polythéistes : «Restez à votre place, vous et vos associés !» Puis Nous les séparerons les uns des autres. Et leurs fausses divinités leur diront alors : «Ce n’est pas nous que vous adoriez ! [29] Dieu suffit comme Témoin entre nous et vous, car, en réalité, nous étions totalement indifférents à votre adoration !» [30] Là, chaque âme connaîtra la juste valeur des actes qu’elle aura accomplis, car les idolâtres auront été déjà ramenés à Dieu, leur vrai Maître, et des mensonges qu’ils inventaient, plus rien n’aura subsisté.

 

Publié dans coran

Commenter cet article