Le peuple de Loth : leurs pratiques et leur fin

Publié le par connaitre islam

 

Le peuple de Loth : leurs pratiques et leur fin

 

Tout d'abord, qui est Loth ?

Dieu a envoyé plusieurs messagers dont Ibrahim (Abraham). Ce dernier appela son peuple à adorer Dieu sans rien lui associer mais ils le jetèrent dans le feu malgré toutes les preuves irréfutables qu'il leur a montrées. Sur ce sujet, il est utile de consulter l'histoire d'Ibrahim dans le coran : sourate les prophètes (versets 51 à 70).

Dans la même sourate, verset 71, Dieu dit : Nous le sauvâmes, ainsi que Loth, en les conduisant vers une terre que Nous avons bénie pour les hommes.

Dans un autre endroit du coran, Sourate de l’Araignée, verset 26, Dieu dit : Loth crut en lui et Abraham dit : «Je me réfugie auprès de mon Seigneur, car c’est Lui le Tout-Puissant, le Sage !»

Nous déduisons de ce qui précède que Loth crut en Ibrahim et qu'ils furent sauvés et ont émigré vers une terre bénie.

 

Loth conseille son peuple qui ne l'écoute pas :

Loth est choisi par Dieu par la suite. Il est envoyé à un peuple : Quant à Loth, Nous lui avons donné la sagesse et le savoir, Sourate des Prophètes (verset 74).

Le peuple de Loth avait plusieurs vices. Leur prophète les appela au droit chemin : [28] Nous avons également envoyé Loth qui dit à son peuple : «Vous pratiquez un vice auquel nul peuple avant vous, de par le monde, ne s’est livré ! [29] Ainsi, vous vous adonnez à l’homosexualité et au brigandage, et vous vous livrez à des actes abominables dans vos assemblées !» Mais leur seule réponse fut la suivante : «Fais descendre sur nous le châtiment de Dieu, si tu es véridique !» Sourate de l’Araignée.

Le peuple de Loth défie donc le messager de Dieu. Ils l'ont menacé d'expulsion : «Ô Loth, lui répondirent-ils, si tu ne cesses pas tes admonitions, tu seras expulsé à coup sûr.» Sourate des Poètes (verset 167).

[54] Rappelle-toi aussi Loth qui avait dit à son peuple : «Comment pouvez-vous vous livrer sciemment à une telle infamie, [55] en vous adressant à des hommes plutôt qu’à des femmes pour assouvir vos désirs? Vous êtes vraiment un peuple barbare !» [56] Pour toute réponse, son peuple se contenta de dire : «Chassez la famille de Loth de votre ville ! Ce sont des gens qui affectent la chasteté Sourate des Fourmis

La chasteté chez ce peuple pervers est donc un défaut impardonnable !! La seule récompense pour les chastes c'est l'expulsion !!

Loth demande à Dieu de le secourir : «Seigneur, dit Loth, viens à mon secours contre ces corrupteurs !» Sourate de l’Araignée (verset 30).

 

Des anges viennent chez Ibrahim :

Ibrahim reçoit des hôtes, il leur prépare un veau rôti mais ils n'en mangent pas. Le coran nous raconte ce récit dans Sourate de Hûd : [69] Nos émissaires vinrent trouver Abraham pour lui annoncer la bonne nouvelle. «Salâm !», lui dirent-ils. «Salâm !», répondit Abraham. Et peu après, il leur servit un veau rôti. [70] Voyant qu’ils ne faisaient pas honneur au plat, il les trouva étranges et en eut peur. «N’aie crainte, lui dirent-ils. C’est vers le peuple de Loth que nous sommes envoyés.»

La mission de ces anges est bien définie :

  • ils sont envoyés au peuple de Loth pour les châtier.

  • Ils viennent apporter une bonne nouvelle : Ibrahim aura un enfant : Isaac. Ibrahim et son épouse étaient âgés. Cette dernière était stérile (les inconnus lui dirent : «Ne crains rien !» ; et ils lui annoncèrent la naissance d’un fils plein de savoir. [29] Là-dessus survint sa femme, poussant des cris et se frappant le visage : «Quoi? Une vieille femme stérile comme moi?», dit-elle. Sourate des Ouragans) la nouvelle l'étonna mais les anges la rassurent : Dieu est le Tout Puissant.

[71] La femme d’Abraham, qui se tenait à côté, se mit à rire. Nous lui annonçâmes la naissance d’Isaac et celle de Jacob après lui. [72] «Est-ce possible?, s’écria-t-elle. Moi, avoir un enfant à mon âge si avancé et alors que mon mari que voici est un vieillard? Ce serait là vraiment une chose bien étrange !» [73] Et les émissaires de répliquer : «Comment peux-tu t’étonner de l’ordre de Dieu? Que la miséricorde de Dieu et Ses bénédictions soient sur vous, ô habitants de cette demeure ! Dieu seul est Digne de louange et de gloire.»

 

Ibrahim était très doux, il a essayé de plaider en faveur du peuple de Loth pour que le châtiment ne leur parvienne pas. Mais c'était déjà écrit.

[74] Lorsque Abraham fut remis de sa peur et qu’il eut reçu la bonne nouvelle, il se mit à plaider, devant Nous, la cause du peuple de Loth, [75] car Abraham était doux, compatissant et enclin au repentir. [76] «Ô Abraham, dirent les émissaires, cesse de défendre leur cause ! L’arrêt de ton Seigneur est déjà pris. Un châtiment irrévocable doit les frapper.»

 

Les anges arrivent chez Loth :

Dieu dit dans Sourate de Hûd : [77] Et quand Nos envoyés arrivèrent chez Loth, il en fut très affligé, car il ne savait pas comment les protéger. «Quelle pénible journée !», dit-il. [78] Aussitôt, des hommes de son peuple, habitués à commettre les pires turpitudes, se précipitèrent chez lui. «Ô mon peuple, leur dit Loth, voici mes filles ! Elles seraient plus indiquées pour vous. Craignez donc Dieu et ne me déshonorez pas dans la personne de mes hôtes ! N’y a-t-il pas un seul homme sensé parmi vous?» [79] – «Tu sais très bien, dirent-ils, que nous n’avons pas envie de tes filles ! Et tu sais très bien ce que nous voulons.» [80] – «Que n’ai-je de la force pour vous résister, dit Loth. Ou que n’ai-je trouvé un solide appui !»

Selon Ibn Kathir, les anges Gabriel, Mickaël et Israfil quittèrent Abraham et se dirigèrent vers Sodome. Ils prirent la forme de jeunes hommes beaux et élégants, en vue d’éprouver, sur ordre de Dieu, les gens du peuple de Loth, et de fournir des preuves contre eux. Les pervers vinrent chez Loth dans le but de satisfaire leurs instincts sexuels avec ces hôtes. Loth savait que la journée sera difficile. Il essaya de raisonner ces assaillants en leur disant voici mes filles ! Elles seraient plus indiquées pour vous. Loth voulaient dire leurs épouses car un prophète est comme un père pour son peuple : [6] Le Prophète a plus de droits sur les croyants qu’ils n’en ont sur eux-mêmes ; et ses épouses sont leurs mères. Sourate des Coalisés.

 

Les pervers essayèrent de forcer la porte et Loth, avec toutes ses forces, voulait la bloquer. Dieu frappa d'aveuglement les intrus : [36] Loth les avait pourtant bien mis en garde contre Nos rigueurs ; mais ils avaient mis en doute tous ses avertissements, [37] allant même jusqu’à vouloir abuser de ses hôtes ! Alors, d’un seul coup, Nous leur ôtâmes la vue. «Goûtez donc Mon châtiment et la sanction de Mes avertissements !» Sourate de la Lune.

 

Les anges rassurent Loth :

[81] – «Ô Loth ! Nous sommes les émissaires de ton Seigneur ! Ces gens-là ne pourront jamais t’atteindre. Pars avec ta famille, à la fin de cette nuit, et que nul d’entre vous ne tourne la tête en cours de route ! Ta femme, cependant, subira le même sort que les impies. Cela se produira à l’aube, et l’aube n’est pas si loin !» Sourate de Hûd.

La seule personne de la famille de Loth qui subira le châtiment c'est son épouse : [10] Dieu propose comme exemple aux infidèles la femme de Noé et celle de Loth. Toutes deux étaient unies à deux vertueux d’entre Nos serviteurs et elles les trahirent. Mais le fait d’avoir été leurs épouses ne les sauvera point du châtiment du Seigneur, lorsqu’elles s’entendront dire : «Entrez dans l’Enfer avec les autres damnés !» Sourate de l’Interdiction.

 

L'heure du châtiment arrive :

[82] Et lorsque Notre ordre fut donné, Nous renversâmes la cité de fond en comble, et fîmes pleuvoir sur elle, par rafales, des cailloux brûlants d’argile, [83] portant une marque connue de ton Seigneur et toujours prêts à s’abattre sur les criminels ! Sourate de Hûd.

Cette leçon est à méditer pour ceux qui sont clairvoyants : [75] Il y a bien en cela des signes pour ceux qui savent en méditer la leçon. [76] Les ruines de cette ville sont encore visibles sur un chemin bien fréquenté. [77] N’y a-t-il pas là un véritable signe pour les croyants? Sourate d’Al-Hijr.

 

Ce que nous pouvons en conclure :

Dieu nous raconte l'histoire de nos prédécesseurs afin que l'on médite sur ce qui s'est passé. Le fait que nous soyons libres sur cette terre ne nous dispense pas d’obéir aux ordres de notre Créateur. S'il nous interdit quelque chose c'est bien parce qu'elle est nuisible. Le fait de vivre en paix malgré tous nos péchés et toutes nos transgressions aux ordres divins ne doit nous faire oublier que Dieu est Tout puissant, qu'il peut nous châtier à n'importe quel moment et, que nous retournerons vers Lui le jour de la rétribution. [16] Êtes-vous sûrs que Celui qui est au Ciel ne vous fera pas engloutir par la Terre, lorsque celle-ci se mettra à trembler sous vos pieds? [17] Êtes-vous sûrs que Celui qui est au Ciel ne déchaînera pas contre vous une tempête de pierres? Peut-être comprendrez-vous alors le sens de Mes avertissements ! [18] Les peuples qui les ont devancés avaient, eux aussi, crié au mensonge. Et quelle ne fut point alors Ma réprobation ! ... [24] Dis : «C’est Lui qui vous a répandus sur la Terre, et c’est devant Lui que vous comparaîtrez un jour.» Sourate du Pouvoir.

 

Aujourd'hui, certaines personnes qui légifèrent sur cette terre ignorent ou ne veulent pas écouter les rappels vers les messages divins. Ils décident ce qu'ils veulent. Ils autorisent ce qui est contre nature. Ils désobéissent à Dieu malgré les protestations. Vers où veulent-ils nous mener ?

 

 

Publié dans prophete

Commenter cet article