Le prophète Ibrahim avec les adorateurs des astres

Publié le par connaitre islam

 

 

Allah le Tout Puissant dit : [75] Et pour raffermir Abraham dans sa croyance, Nous étendîmes devant lui le Royaume des Cieux et de la Terre. [76] C’est ainsi que, voyant briller un astre à la tombée de la nuit, il s’empressa de dire : «C’est là mon Seigneur !» Mais lorsque l’astre eut disparu, il déclara : «Je n’aime pas ceux qui disparaissent.» [77] Puis, voyant poindre la Lune, il s’écria : «C’est cela mon Dieu !» Mais quand la Lune disparut à son tour, il déclara : «Si mon Seigneur ne m’indique pas la voie à suivre, je serai du nombre des égarés.» [78] Puis vint à se lever le Soleil, alors Abraham s’exclama : «Voilà mon Dieu ! Voilà le plus grand !» Mais lorsque le Soleil eut disparu à son tour, Abraham s’écria : «Ô mon peuple ! Je désavoue tout ce que vous associez à Dieu. [79] En monothéiste sincère, je tourne ma face vers Celui qui a créé les Cieux et la Terre, et je ne suis point du nombre des associateurs.» Sourate des Bestiaux

Abraham incite son peuple à réfléchir. Il leur montre que les divinités qu'il ont choisi disparaissent et ne méritent donc pas d'être adorées. Il a conçu une argumentation en étapes. Ainsi il commença par un astre puis la lune et enfin le soleil ; tous disparaissent. Allah le Tout Puissant nous dit : [37] Parmi les signes de Dieu, il y a la nuit et le jour, le Soleil et la Lune. Ne vous prosternez ni devant le Soleil ni devant la Lune, mais prosternez-vous uniquement devant Celui qui les a créés, si vous Lui vouez un culte sincère ! Sourate des Versets détaillés

 

Le peuple d'Abraham engagea une polémique avec lui. Mais ce dernier répondit avec une foi ferme et Allah l'a élevé à un haut rang.

[80] Et s’adressant à son peuple qui engagea une polémique avec lui, Abraham dit : «M’opposerez-vous au sujet de Dieu vos arguties, alors que c’est Lui qui m’a fait découvrir la Vérité? Je ne redoute nullement vos fausses divinités, à moins que Dieu ne veuille m’éprouver, car Sa science embrasse toute chose. N’y avez-vous pas réfléchi? [81] Comment craindrais-je vos fausses divinités, quand vous-mêmes ne craignez pas de donner à Dieu des associés sans qu’aucune preuve de leur existence vous ait jamais été révélée? Lequel donc des deux partis a le plus droit à la sécurité? Dites-le, si vous le savez !»

[82] Ceux qui croient et qui n’entachent point leur foi par quelque iniquité, ceux-là seuls sont en sécurité ; ceux-là seuls sont les bien-guidés. [83] Tel est l’argument décisif que Nous avons fourni à Abraham contre son peuple. C’est ainsi que Nous élevons le rang de qui Nous voulons, car ton Seigneur est Sage et Omniscient. Sourate des Bestiaux

Le coran nous apprend avec cette histoire que celui qui mérite d'être craint c'est Allah le Tout Puissant car c'est lui qui a tous les pouvoirs. Mais tous ceux qui n'ont pas eu la clairvoyance restent dans l'égarement et dans la perdition. Le sujet est hautement important, il est même primordial. Je dirai même que c'est LE SUJET et le souci que chacun doit avoir. Est-ce que je serai parmi les gagnants ou parmi les perdants ? Au delà de nos habitudes, des idées véhiculées et des convictions qui sont partagées par plusieurs. La majorité a-t-elle toujours raison ? La vérité où est-elle ? Il en va de notre salut.

Publié dans réflexion

Commenter cet article