Pour ceux qui cherchent... La vérité

Publié le par connaitre islam


Beaucoup d'idéologies, de façons de penser se sont propagées sur cette terre. Certaines ont disparu, d'autres existent encore ou se sont « améliorées », adaptées à des circonstances que leurs inventeurs n'avaient pas prévues.

Nous pouvons citer comme exemples d'améliorations :

  1. les pays se disant libéraux mais dont les États ne se « gênent » pas à intervenir dans des sphères réservées au domaine privé dès que le besoin s'en ressent. Pour exemple, lire : http://www.laviedesidees.fr/Ou-va-l-Etat-providence-americain.html

  2. La longue évolution du communisme, qui au départ était né du principe que tout appartenait au groupe, que l'individu ne doit rien acquérir : tout ceci pour le bien de la communauté. Ces principes se sont vite envolés parce que les dirigeants se sont bien rendus compte que pour motiver l'homme il faut lui donner de la valeur. Pour lui donner de la valeur il faut qu'il ait sa propre propriété. Nous connaissons tous la fin de l'union soviétique et nous savons que la Chine est en train de se métamorphoser. Pour avoir une idée sur l'évolution du marxisme en Russie, lire : http://www.left-dis.nl/f/idkorsch.htm

 

Avant de continuer mon raisonnement, je voudrais observer ce qui se passe du côté de la démocratie. Cette idéologie si chère aux américains qu'ils se sont autorisés à la propager par la force !Bizarre, non ! Si ton idée est vraiment bonne tu ne dois pas forcer les autres à l'adopter ! Ou bien ai-je tort ?

Cette démocratie que nous apprend-t-elle ? Que le peuple ne doit être gouverné que par lui même. Autrement dit, c'est la majorité qui sait où est le bien et où est le mal.

Faisons un tour du monde. Observons les coutumes et traditions des différentes populations qui y vivent. On se rend compte tout de suite du contraste ! Les gens ne pensent pas de la même façon : ce qui est bien ici est mauvais là-bas ! Ce qui était bien chez les parents ne l'est plus maintenant !

Peut-on se fier à l'idée de la majorité qui a « forcément raison » ? je crois que la réponse est évidente.

 

Prenons le sujet sous un autre angle : l'être humain sait-il ce qui est bien pour lui ? Se connait-il au moins ?

Alexis Carrel, lauréat du prix Nobel de physiologie et de médecine en 1912 a écrit un livre : « L'homme cet inconnu ». En voici quelques citations :

  • L'humanité doit se donner un cerveau immortel qui puisse la guider sur la route où en ce moment elle chancelle.

  • Les hommes de sciences ignorent où ils vont. Ils sont guidés par le hasard, par des raisonnements subtils, par une sorte de clairvoyance.

  • Saisir la réalité, sans l'aide du raisonnement, nous paraît inexplicable.

D'après Alexis Carrel, l'homme ne se connait pas.

 

Sans recourir à cet éminent scientifique, raisonnons nous mêmes. Lorsque le bébé nait, il ne sait que téter. Il grandit, apprend, découvre et devient partie prenante dans la société. Ce bébé c'est vous et moi. Nous avons tous suivi un cursus, eu des expériences. Certains d'entre nous se sont spécialisés dans certains domaines. Mais savons nous tout ? Bien sûr que non. Nous échangeons nos idées, nous changeons. Notre vision des choses évolue. Bref, nous ne connaissons pas tout et le connaitrons jamais. Sinon comment expliquer le terme « évolution des mœurs » ? pourquoi les lois changent-elles ? Prenez l'exemple de la cigarette. Je ne sais pas si vous vous souvenez des publicités du cavalier fumeur ; et regardez maintenant cette lutte contre le tabagisme http://www.tabac.gouv.fr/ c'est bien la preuve que nous avons évolué... Nous ne connaissons pas tout finalement !

Du point de vue politique, revenons au moyen âge, à l'époque du « Roi Soleil ». la croyance qui régnait était que les rois étaient intouchables (ils étaient même considérés des dieux ou descendants de Dieu dans certaines sociétés!) Qu'en est-il de cette pensée aujourd'hui en Europe ? Nous savons tous que ceci est ridicule.

 

Ajoutons à notre ignorance le fait que nous avons des passions, des craintes, des besoins... tout ceci peut nous conduire à changer d'attitude, à adopter des positions pour obtenir notre profit personnel d'une situation même si nous savons que dans notre for intérieur nous avons tort. Si tu es député, tu voteras des lois pour augmenter tes revenus;-)

 

Avant de conclure, observez comment les dirigeants manipulent les populations. Par exemple, en France on nous dit : la Corée c'est un goulag. L'Iran est gouverné par la force. L'Iak était sous un dictateur... Mais nous sommes une démocratie, le pays des droits de l'homme. Bref, nous sommes les meilleurs. Nous avons beaucoup de chance. Que pensez vous que les dirigeants d'autres pays disent de nous ? Pensez vous qu'ils disent qu'ils sont sanguinaires, sans pitié et que nous, nous sommes bien ? Il est bien évident que chacun manipule dans son univers.

Je reprends ces points importants sur la manipulation des peuples :

  1. S'adresser au public comme à des enfants en bas-âge

  2. Faire appel à l'émotionnel plutôt qu'à la réflexion

  3. Maintenir le public dans l'ignorance et la bêtise

  4. Encourager le public à se complaire dans la médiocrité

  5. Connaître les individus mieux qu'ils ne se connaissent eux-mêmes

L'article au complet ici : http://www.forumfr.com/sujet337467-la-manipulation-des-peuples.html

 

Je ne pense pas que cet article vous a apporté des « connaissances nouvelles ». Ce n'était pas le but. Le but c'est de réfléchir et de pouvoir tirer les conclusions :

l'être humain qui ne connait pas parfaitement où est le bien et où est la mal, peut-il s'inventer une façon de vivre immuable, parfaite ou doit-il chercher l'immuable et le parfait chez le Parfait, celui qui a créé l'homme et l'univers, celui qui dit :

[30] Puis vint le jour où ton Seigneur dit aux anges : «Je vais installer un représentant sur la Terre.» Et les anges de repartir : «Vas-Tu établir quelqu’un qui y fera régner le mal et y répandra le sang, alors que nous chantons Ta gloire et célébrons Tes louanges?» Le Seigneur leur répondit : «Ce que Je sais dépasse votre entendement.» [31] Et Il apprit à Adam tous les noms ; puis les présenta aux anges en leur disant : «Faites-Moi connaître les noms de tous ces êtres, pour prouver que vous êtes plus méritants qu’Adam !» [32] Et les anges de dire : «Gloire à Toi ! Nous ne savons rien d’autre que ce que Tu nous as enseigné ;Tu es, en vérité, l’Omniscient, le Sage.» [33] Dieu dit alors : «Ô Adam ! Fais-leur connaître les noms de ces choses !» Et lorsque Adam en eut instruit les anges, Dieu ajouta : «Ne vous avais-Je pas avertis que Je connais le secret des Cieux et de la Terre, ainsi que les pensées que vous divulguez et celles que vous gardez dans votre for intérieur?»Sourate de la Vache (Al-Baqara)

 

Publié dans société

Commenter cet article