Sujet de réflexion dans le coran

Publié le par connaitre islam

 

 

[17] Il fait descendre du ciel de l’eau qui coule dans les vallées à la mesure de leur capacité, et le courant charrie l’écume qui surnage, à l’image du laitier qui se dégage de la fonte des métaux dont on fabrique bijoux et ustensiles. Dieu use de cette image pour bien établir la différence qu’il y a entre le Vrai et le faux, car l’écume inconsistante s’en va au rebut, tandis que ce qui est utile aux hommes se dépose sur le terrain. Ainsi, Dieu propose des paraboles utiles. 13. Sourate du Tonnerre (Ar-Ra‘d)

 

Dans le coran, Dieu nous montre sa puissance en nous invitant à observer ce qu'il a créé. Dans le verset ci dessus qui commence ainsi : il fait descendre du ciel de l’eau qui coule dans les vallées. Mais tout de suite après, il nous parle de l'écume qui surnage. Tout de suite après, nous voyons une image de la fonte des métaux pour fabriquer les bijoux et ustensiles. Au moment de la fonte des métaux surnage un laitier.

À première vue, l'oeil constate ce qui est au dessus : l'écume qui surnage dans un cas, le laitier dans l'autre. Mais ce qui est vraiment utile se trouve en dessous : l'eau ou le métal.

Ainsi la parabole est donnée pour distinguer le vrai du faux. Le vrai c'est ce qui reste, ce qui est au fond, ce qui est utile. Le faux c'est tout ce qui surnage, qui est superflu, que les gens voient, à qui on fait de la publicité et on utilise tous les moyens pour le montrer.

Dieu le très haut nous dit ailleurs : [6] C’est la promesse de Dieu. Il n’est point infidèle à ses promesses ; mais la plupart des hommes ne le savent pas. [7] Ils connaissent de la vie de ce monde ce qui frappe les sens, et ne doutent pas de l'existence de la vie future. 30. Sourate des Byzantins (Ar-Rûm)

les gens voient ce qui est apparent : argent, pouvoir, gloire... et ne pensent pas à l'avenir qui les attend. Ils voient l'écume qui surnage et ne prennent pas le temps de réfléchir à ce qui est utile.

 

Des questions qui se posent d'elles mêmes : pourquoi y a-t- il tant de suicides alors qu'une course effrénée vers le matériel est lancée? Pourquoi cette tristesse alors que la vie des gens est plus aisée, plus facile qu'avant (surtout dans les pays riches)? Pourquoi ces maladies mentales : stress... Pourquoi les gens prennent des calmants, des drogues...? Où est le bonheur? Et comment l'acquérir? Nous avons les vacances, l'argent, les médecins... pourquoi ce malheur donc?

 

Sous le titre : Le suicide en France, les chiffres sont alarmants :

Un suicide toutes les 50 minutes

Environ 160 000 tentatives par an

Plus de 10 000 morts chaque année

60 % des personnes ayant fait une tentative de suicide répètent leur geste

 

L'auteur de l'article tente de trouver les explications possibles et il écrit :

Le suicide apparaît souvent corrélé avec un autre phénomène majeur de notre société : l'alcoolisme, sans que pour autant on puisse en conclure que l'un soit la cause de l'autre ou inversement. Aujourd'hui, cette tendance semble moins probante, mais la corrélation est étroite avec le chômage, la précarité, la pression professionnelle et le relâchement des liens familiaux et sociaux.

On peut un jour être tenté par la mort, face à des difficultés qui nous dépassent.

"On se suicide parce qu'il est quelquefois plus difficile de vivre que de mourir, parce qu'une immense détresse intérieure trouve son issue dans la fuite d'un environnement devenu intolérable."

Le suicide est un problème majeur de santé publique, révélateur du mal être social. Depuis 1999, un plan national de prévention du suicide a été lancé par Bernard Kouchner, alors Ministre de la Santé. Onze Observatoires Régionaux de la Santé (ORS) ont lancé un plan de prévention. La mobilisation des pouvoirs publics, des professionnels et des bénévoles semblent commencer à porter leurs fruits puisque l’on constate une baisse des décès par suicide. Cependant, la prévention du suicide reste le parent pauvre de la santé publique.

Source : http://suicide.ecoute.free.fr/France.html

 

Mais n'y a-t-il pas d'autres causes que l'être humain n'a pas trouvées?

En tout cas, le coran nous dit : [28] ceux qui croient et qui s’apaisent au souvenir de Dieu. N’est-ce pas que c’est au souvenir de Dieu que s’apaisent les cœurs? 13. Sourate du Tonnerre (Ar-Ra‘d)

 

voici donc une autre piste à explorer, explorer de se souvenir de Dieu car l'âme humaine a tellement besoin de se souvenir de son Seigneur.

Publié dans connaitre Dieu

Commenter cet article